Pour un séjour à deux, dans un gîte
entre Val de Loire et Canal du Nivernais

- Vivez des journées exceptionnelles en Bourgogne -

A propos des Grands Bois

 

L'entrée des Grands Bois

Notre gîte est situé dans le hameau des Grands Bois, à six kilomètres au sud-est du bourg d’Entrains-sur-Nohain et six kilomètres au nord-ouest du village de La Chapelle Saint André, dont il fait partie. C’est un ancien habitat de charbonniers, dans une grande clairière ensoleillée au milieu de forêts, à trois cents mètres d’altitude. Une petite mare et son lavoir en sont le centre. Mais on n’y rencontre plus guère de lavandières. Si, vers 1860, il y avait un peu plus d’une centaine d’habitants aux Grands Bois, ils ne sont plus aujourd’hui qu’une petite trentaine. Auxquels il faut ajouter quelques propriétaires de résidences secondaires.

Cette région du Haut-Nivernais est située entre le parc naturel régional du Morvan au sud-est et la Puisaye au Nord. La sous-préfecture est la ville historique de Clamecy, à une vingtaine de kilomètres.

Plusieurs romans situent leur action dans la région immédiate du gîte. Les plus connus sont, sans aucun doute, Colas Breugnon de Romain Rolland et Mon Oncle Benjamin de Claude Tillier. Si le premier se déroule pour ainsi dire exclusivement à Clamecy, le second joue surtout dans la Vallée du Sauzay, entre Clamecy et Corvol-l’Orgueilleux et a donné matière à un film dans lequel Jacques Brel interprète le personnage principal.

Mais il y a un troisième roman qui joue, lui, directement aux Grands Bois. Le Cul du Pré de Claude Ranchal est un truculent roman historique qui couvre la période qui va du X° siècle jusqu’à la révolution française. Nous mettons ce livre rare à la disposition de nos locataires.

A environ un kilomètre des Grands Bois il y a une exploitation agricole et dans le hameau-même la très intéressante poterie médiévale de Véronique Durey.